mon chemin : Quitter Paris

L’envie de quitter Paris était là avant même d’y arriver. J’y suis resté 13 ans, je m’en étais donné 5 pour le boulot. En Août 2016, de retour d’un voyage de 4 mois en camion, mon envie est devenue limpide : partir à la campagne, tout en continuant mon boulot qui me nourrit dans tous les sens du terme. Quelques recherches sur un site d’annonces, des rdv pris pour des visites en Octobre, et un coup de cœur pour Moquesouris.

Moque Souris 2016

11Ha dont 2 de bois, 800m le long de la Dême, une maison orientée sud-est et une grange. Difficile de résister à l’appel ! Tout est à faire : le passage par les banques, imaginer le projet, se former à la permaculture, lancer les travaux, apprendre les principes de la maison bioclimatique, rencontrer les artisans, faire des choix d’architecture, concilier les travaux sur le lieu et mon travail de consultant… Le 22 mai 2017 j’emménageais sur place dans un garage retapé sommairement en studio. Le 1er décembre 2018 nous emménagions dans la maison, rénovée entièrement mais sans les finitions intérieures.

Notre énergie des 2 premières années est beaucoup passée dans la rénovation de la maison selon les principes de la permaculture et de l’habitat bioclimatique : isolation par l’extérieur, création d’ouverture pour capter la chaleur du soleil, drainage et isolation du sol, chauffage au bois, toilette sèche, triple vitrages, autonomie en eau potable, retraitement des eaux usées par phytoépuration, VMC double flux, éradication du béton et du plâtre, utilisation de matériaux biosourcés et respirants, création d’une marre, etc… Nous avons également pu consacrer un peu de temps à l’observation du lieu et à des expériences de jardinage et faire émerger un design en permaculture.

Moque Souris Design en Permaculture V2

Au gré des inspirations, réflexions et discussions, je partagerais d’autres articles de cette aventure : des zooms, des choix, des étonnements, des énervements, des joies, bref la vie ! À suivre…